>  MUSIQUE  

les improdisiaques Un trio de musique improvisée vocale


photos © Juan Carlos Hernandez  
patricia tondreau, soraya berent, jacques siron voix

Notule

Prenez trois paires de cordes vocales, qui diffèrent par l’âge, le profil, la longueur, la largeur, le sexe.
Garnissez-les d’œil, de pied, de cerveau, de peau. Ajoutez d’autres attributs comme des fraises, des melons, des abricots, des figues, des noix, des pommes d’Adam.
Ajoutez des étincelles, de l’imagination fraîche, de la mélodie finement ciselée, de la liqueur de blues. Laissez monter la pâte en attendant le moment présent. Puis frôlez, titillez, massez, pétrissez, chaloupez, secouez en rythme. Parsemez quelques gousses de plaisir sur un lit de couinements, de soupirs et de gémissements. Dégustez.
On murmure que cette recette pimentera vos soirées, et qu’après avoir goûté du mélange improdisiaque, vos nuits seront constellées de rêves.



Trajet

Fondés en 2005, les Improdisiaques cultivent le plaisir de la voix, de l'exploration sonore, des résonances profondes et de l'humour, dans un travail collectif. Regroupant deux chanteuses à cordes vocales et un instrumentiste-chanteur ayant laissé les cordes de son instrument, les Improdisiaques croisent les générations, les styles, les sons, en toute impertinence. La voix est la porte d'un petit paradis, fragile et éphémère, que l'improvisation tente de rendre à sa nudité, au fil du rasoir.

Sébastien Ammann a fait partie du groupe jusqu'au début 2008.