>  PHOTOS & TEXTES  

retournez dans votre pays

extrait d'une performance musicale avec
Yves Robert, trombone et Tony Renold, batterie
 création  septmbre 2017, Genève
© jacques siron  textes

Vous n'êtes pas bienvenus chez nous… palmipèdes migrateurs ! canards divorcés ! brouteurs de gaufre ! chauffards végétariens ! basanés à chemise fleurie ! falafels paresseux !

 

Chez nous, les trottoirs sont rectilignes

Chez nous, nous n'avons pas d'algues vivipares, pas de prédicateurs unijambistes, pas de parapluies à coulisse, pas de bottes cirées au lard de chevreuil

Nos filles n'épousent pas des pompistes endimanchés, encore moins des libraires athées ou des troglodytes polyglottes

nos enfants ne sentent pas la lavande rôtie

nous n'exhibons pas en public nos ongles incarnés

nous ne portons pas de collier en sabots d'ânesse

nous ne mendions pas au bord des volcans

Chez nous, personne n'habite des termitières rafistolées

 

Pourquoi vos pantoufles font-elles du bruit ?

Pourquoi vos asticots ont-ils une mauvaise haleine ?

Pourquoi vos paillassons sont-ils recouverts de poils de singe ?

Pourquoi buvez-vous de lait de fourmi pour célébrer vos morts ?

Vous n’avez rien à faire ici

Vous ne connaissez rien à nos valeurs :

Jamais nous arrosons nos salades de bière de cacahouète

jamais nos chauffeurs de taxi roulent en chantant des airs d'opéra

jamais nos vierges sourient aux ambulanciers

Nos antiquaires savent marcher droit

Nos arbres ne tombent pas toujours en panne

Nous avons nos toitures, nos klaxons, nos tramways, nos uniformes de croque-morts, notre manière de ronger les cuisses de poulet, de prendre le métro et de saluer les blanchisseuses

 

Ne levez pas les yeux sur nos grenouilles

ne buvez pas nos abricots

n’empruntez pas nos préservatifs

n'éternuez pas dans nos gares

ne mélangez pas vos litchis avec nos pommes de terre

 

Retournez dans votre pays… pigeons bricoleurs ! roues de secours mal vernies ! dentiers silencieux ! volailles endolories !

Ne nous souillez pas avec vos rêves

ne salissez pas notre langue avec votre accent

ne sifflez pas nos chants patriotiques

ne mélangez pas votre salive avec nos aéroports

 

Gardez vos racines

Gardez votre différence

On ne veut pas des larmes que vous versez quand vous entendez notre mélancolie

 

Retournez dans votre pays

Retournez dans vos balalaïkas, vos babouches, vos pagodes, vos minarets, vos cases, vos igloos, vos kimonos, vos loukoums, vos curry, vos geishas